header banner
Default

Le plus cher NFT : les dix meilleures ventes sont ici!


Lors des années 2020 et 2021, les cryptomonnaies ont battu tous les records. Mais pas seulement les cryptos. Les NFTs ont aussi explosé et le top 10 des NFTs les plus chers jamais vendus est très intéressant à regarder.

Le prix de certains d’entre eux a atteint de sommes folles, pouvant allant aller jusqu’à plusieurs dizaines de millions de dollars ! Bien entendu, ce montant est aussi dû au prix de la principale crypto de transaction, l’ETH, qui a atteint des records en 2022, au prix de 5 000 dollars l’unité. 

C’est la raison pour laquelle ces records n’ont plus été vus depuis la fin du bull market en 2022. D’ailleurs, ce classement a été arrêté en février 2023. Nous le mettrons régulièrement à jour.

Le classement des NFTs les plus chers

Ce top 10 des NFTs les plus chers pourrait en surprendre plus d’un. La collection la plus connue n’est pas présente. Eh oui, pas de Bored Ape ! Les têtes de singe se sont vendues à bon prix et on en retrouve beaucoup dans le top 30. Mais pas dans les 10 plus grosses ventes.

Certains NFTs sont uniques, comme le premier d’entre eux. D’autres appartiennent à une autre collection très connue, les CryptoPunks. Avant d’entrer dans le détail de chaque NFT, voici un tableau récapitulatif du top 10.

NFT et auteur (si connu)Prix en USD
The Merge, Pak91,8 millions
Everydays: the First 5000 Days, Beeple69,3 millions
Clock, Pak et Julian Assange52,7 millions
Human One, Beeple30 millions
CryptoPunk #582223,7 millions
CryptoPunk #752311,8 millions
Tpunk #344210,5 millions
CryptoPunk #415610,3 millions
CryptoPunk #31007,7 millions
CryptoPunk #78047,6 millions

The Merge de Pak, 91,8 millions de dollars, le NFT le plus cher

The Merge Pak
Source : Barron’s

Ce projet avait tout pour battre le précédent record de Beeple du NFT le plus cher. Annoncée de longue date, l’œuvre The Merge de l’artiste anonyme Pak a été vendue pour la somme hallucinante de 91,8 millions de dollars. Cela constitue même un record pour l’œuvre d’un artiste vivant.

The Merge est en fait une collection de 312 686 NFTs, qui ont fusionné (merged) pour former un seul et unique NFT. Le rendu final est formé de trois masses blanches sur un fond noir, pouvant faire penser à une galaxie lointaine. Le smart contract de The Merge prévoit que le nombre de NFTs composant l’œuvre soit petit à petit réduit.

Comme la particularité de The Merge est qu’à l’origine, il ne s’agit pas d’un seul NFT, mais de plus de 300 000, certains pensent qu’il ne s’agit pas du NFT le plus cher. Néanmoins, le consensus est plutôt dans le sens contraire, car la finalité de l’œuvre est bien d’être unique.

Everydays : the First 5000 Days de Beeple, 69,3 millions de dollars

Avec Pak, Beeple est l’autre artiste NFT très connu, avec 2 œuvres dans le top 4. À la différence de Pak, il n’est pas anonyme. C’est un Américain du nom de Mark Winkelmann. Celle-ci a été vendue chez Christie’s pour 42 329 ETH, soit 69,3 millions de dollars à l’époque.

Second NFT le plus cher, l’œuvre de Beeple est une composition de 5 000 images, rangées par ordre chronologique, d’une taille de 21 069 pixels de long comme de large. L’artiste a d’ailleurs commencé sa collection d’images, qui sont en fait ses propres œuvres, le 1er mai 2007, à raison d’une image par jour. Elles ont été collées entre elles pour former l’œuvre Everydays.

Everydays : the First 5000 Days
Source : Dezeen

Clock de Pak et Julian Assange, 52,7 millions de dollars, un spécial parmi les NFTs les plus chers

Clock
Source : CryptoNews

Voilà un NFT un peu particulier. En effet, contrairement aux autres, il a un but précis : une levée de fonds. Cette dernière était destinée à l’activiste Julian Assange, fondateur du site internet WikiLeaks, notamment pour qu’il puisse financer sa défense dans l’attente de son procès aux États-Unis.

Le NFT est très simple, puisqu’il représente une sorte d’horloge indiquant le nombre de jours d’emprisonnement d’Assange aux États-Unis.

Pak n’a pas gagné d’argent avec cette vente. En effet, les 52,7 millions de dollars ont été remis à la fondation chargée de la défense d’Assange.

Human One de Beeple, 30 millions de dollars, le NFT le plus cher et le plus particulier

Human One
Source : Forbes

En voilà un autre NFT particulier ! En effet, il s’agit d’une œuvre physique, une sculpture de 2 mètres de haut. Human One est le premier « humain » né dans le métavers et il représente un astronaute en train de marcher. La sculpture est elle-même enfermée dans un cadre en verre. Le fait que l’astronaute marche est sa particularité, car, contrairement aux autres, ce NFT est en mouvement.

Toutes les 24 heures, Human One évolue et l’arrière-plan n’est jamais le même. C’est cette particularité qui a attiré la grande maison Christie’s qui l’a mis aux enchères et l’a vendu pour 30 millions de dollars.

Human One est donc une sculpture en mouvement, avec un arrière-plan évoluant en permanence.

CryptoPunk #5822, 23,7 millions de dollars, le NFT le plus cher des collections

CryptoPunk 5822

Les 5 NFTs suivants sont plus classiques. Il s’agit de collections plus connues, avec notamment 4 CryptoPunks. On commence par le premier, le #5822. Comme pour les Bored Ape, les CryptoPunks ont été créés par un algorithme en fonction de caractéristiques prédéfinies à l’avance. Il y a 10 000 CryptoPunks au total. Ils sont souvent visibles sur la plateforme OpenSea.

Il était convenu que certaines de ces caractéristiques seraient plus rares que d’autres. Et c’est cette rareté qui fait le prix. Ainsi, pour le #5822, il n’a qu’une seule caractéristique et seuls 2 % des CryptoPunks n’ont qu’une caractéristique. Il porte également un bandana, comme 5 % des autres de la collection. Enfin, sa peau est dite Alien, comme seulement 0,09 % des CryptoPunks, soit 9 autres sur les 10 000. Vous allez constater que cette peau Alien est importante !

En résumé, c’est le CryptoPunk le plus original que l’on puisse trouver.

CryptoPunk #7523, 11,8 millions de dollars

CryptoPunk 7523

Vendu pour 20 400 ETH à Pransky, célèbre collectionneur de NFTs, le #7523 est aussi un membre des 9 CryptoPunks ayant une peau Alien. Au total, il n’a que 3 caractéristiques, comme 25 % de la collection

Concernant les autres caractéristiques, le #7523 possède également un bonnet tricoté (4 % du total des CryptoPunks) et un masque chirurgical (2 %). En combinant tout cela, on obtient un CryptoPunk extrêmement rare.

Tpunk #3442, 10,5 millions de dollars, le NFT le plus cher le plus discutable

Tpunk 3442

Certains classements excluent ce NFT, car ses conditions d’achat sont très particulières. Et c’est le cas. Cependant, la réalité factuelle nous oblige à le faire apparaître ici, car c’est un des NFTs les plus chers. Le Tpunk #3442 a été acheté pour 120 millions de TRX, soit 10,5 millions de dollars à l’époque (août 2021).

Les Tpunks sont une collection concurrente des CryptoPunks et développée sur le protocole TRON. C’est la raison pour laquelle il a été acheté en TRX, la crypto de TRON. Pourquoi est-il particulier ? Parce qu’il a été acheté par Justin Sun, le… fondateur et PDG de TRON ! 120 millions de TRX ne représentent donc pas grand-chose pour lui. Un peu comme si l’on demandait à Satoshi Nakamoto (s’il est vivant) de bouger 20 BTC. Une paille.

Mais restons dans le factuel : ce NFT a bien été vendu pour 10,5 millions de dollars.

CryptoPunk #4156, 10,3 millions de dollars

CryptoPunk 4156

Vendu pour 2 500 ETH, le #4156 est aussi un CryptoPunk rare. Il possède un bandana (5 % de la collection) et une peau Ape, soit 2 % de la collection. Si l’on combine le bandana et la peau Ape, cela représente 0,24 % de la collection.

Vous comprenez donc pourquoi ce CryptoPunk a de la valeur aux yeux des collectionneurs.

CryptoPunk #3100, 7,7 millions de dollars

CryptoPunk 3100

Ce NFT a la particularité de n’avoir été vendu qu’une fois en 5 ans, au prix de 4 200 ETH. C’est la raison pour laquelle le prix en dollars est moins élevé que pour le précédent, car c’était il y a plusieurs années.

Côté caractéristiques, on prend quasiment les mêmes et on recommence. La peau Alien, comme 9 autres CryptoPunks. Vous comprenez désormais que cette peau est un catalyseur de la valeur des NFTs de cette collection. Il possède une seule caractéristique, comme 2 % de la collection. Enfin, il est équipé d’un bandeau sur le front, comme 4 % de la collection seulement. 

La combinaison de ces éléments fait la rareté de ce CryptoPunk.

CryptoPunk #7804, 7,6 millions de dollars

CryptoPunk 7804

Cela ne va pas vous étonner : ce CryptoPunk possède une peau Alien et fait donc partie des NFTs les plus chers ! Vous en avez donc 4 sur les 9 dans cet article. Il est aussi en train de fumer la pipe et seulement 3 % de la collection est représentée avec une pipe. La casquette relevée est sympa et, en plus, n’est présente que dans 3 % de la collection. Enfin, les lunettes de soleil de cette forme, c’est 4 % de la collection.

Vous faites la combinaison du tout et vous obtenez un CryptoPunk très rare !

Conclusion : le prix de l’art reste peu rationnel

L’art est l’une des matières les moins rationnelles qui existent. Pour les tableaux, il y a une part très importante d’émotion et de sentiment. On peut tomber amoureux d’un tableau et y mettre un prix astronomique que beaucoup ne comprennent pas.

Nous retrouvons aujourd’hui cette absence de rationalité dans les NFTs. La grande différence, c’est que la spéculation joue un rôle important. Bien sûr, une œuvre comme Clock et celles d’un artiste comme Beeple ne sont pas uniquement achetées pour spéculer. Toutefois, les NFTs ont explosé au moment où les marchés ont explosé. Les acheteurs possédaient des ETH sans se soucier de leur valeur en dollars. Tout ceci explique ces prix astronomiques.

Nous doutons de revoir des prix aussi élevés de sitôt, au vu de la baisse des marchés et de la hausse importante du nombre de collections. Mais peut être aurons nous des surprises !

Sources


Article information

Author: Brian Mcdonald

Last Updated: 1702742762

Views: 845

Rating: 4.1 / 5 (117 voted)

Reviews: 91% of readers found this page helpful

Author information

Name: Brian Mcdonald

Birthday: 1929-03-19

Address: 6064 Estes Ports Suite 187, Port Christopher, VA 50294

Phone: +3758971136492996

Job: Graphic Designer

Hobby: Yoga, Swimming, Playing Piano, Cooking, Survival Skills, Knitting, Scuba Diving

Introduction: My name is Brian Mcdonald, I am a vibrant, irreplaceable, strong-willed, intrepid, valuable, receptive, skilled person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.